Fissure maison : origine et prise en charge par l’assurance

24 novembre 2023

Au secours : ma maison se fissure ! C’est toujours inquiĂ©tant de constater l’apparition de zĂ©brures sur la façade de son logement. Mais est-ce que toutes sont problĂ©matiques ? Y en a-t-il de moins graves que d’autres ? Et, puis-je demander Ă  mon assurance de prendre en charge la rĂ©paration d’une fissure de la maison ? Suivez le guide pour un petit panorama de la thĂ©matique, et des solutions qui s’offrent Ă  vous.

Pourquoi ma maison se fissure-t-elle ?

Vous observez une fissure horizontale ou prenant la forme de marches d’escalier ? Alors, le problĂšme vient certainement du sol sur lequel est posĂ©e la maison, et de ses fondations. Vous avez remarquĂ© l’apparition de fissures verticales ? Celles-ci sont en gĂ©nĂ©ral constatĂ©es Ă  la jonction de deux murs qui seraient en train de se dĂ©solidariser.

Les causes de fissures sont multiples, mais tiennent principalement Ă  deux facteurs : le sous-sol et la qualitĂ© de la construction. Une catastrophe naturelle ou une sĂ©cheresse prolongĂ©e sur un sol argileux sont souvent responsables de ces dommages. Autre origine : des malfaçons dans les travaux de construction, ou l’utilisation de matĂ©riaux de mauvaise qualitĂ©. Enfin, des fissures sont susceptibles d’apparaĂźtre suite Ă  un choc violent subit par l’édifice.

Quels sont les différents types de fissures ?

On est d’accord : il n’existe pas de fissures esthĂ©tiques ,! n’est-ce pas ? On pourrait classer les fissures de la moins inquiĂ©tante Ă  la carrĂ©ment dĂ©primante. Mais faisons simple. Nous trouverons donc trois types de fissures de maison :

Les microfissures

Tel un simple trait sur votre façade, elles sont superficielles et ultrafines. Elles ne sont pas inquiĂ©tantes, mais vous devrez les surveiller. Pour quelle raison ? Afin de vous assurer que le problĂšme n’est pas plus grave, pardi !

Les fissures fines

LĂ  aussi, pas d’inquiĂ©tude. D’une largeur variable, entre 0,2 et 2 millimĂštres, elles ne sont pas synonymes de danger. Mais elles sont Ă  surveiller Ă©galement : elles peuvent ĂȘtre le symptĂŽme de problĂšmes structurels bien plus grands.

Les fissures profondes

Celles-ci font plus de 2 millimĂštres de large et de 20 centimĂštres de long. On les appelle Ă©galement lĂ©zardes. Ce type de sinistre est constatĂ© suite Ă  une catastrophe naturelle ou Ă  un lĂ©ger effondrement de terrain. Elles trouvent aussi leur origine dans les malfaçons de travaux de maçonnerie. Le caractĂšre inquiĂ©tant d’une fissure de maison dĂ©pend de son emplacement. Sur une façade : prenez garde. Sur un balcon : sĂ©curisez la zone en dessous au plus vite !

Toutes les fissures sont-elles problĂ©matiques ? Dans quels cas s’inquiĂ©ter ?

Nous vous le disions, toutes les fissures ne sont pas catastrophiques. Le mieux est d’observer rĂ©guliĂšrement leur Ă©volution et leur dimension. En gĂ©nĂ©ral, c’est au stade « lĂ©zarde » qu’il faut envisager de faire quelque chose.

Voici les signes qui ne trompent pas, et qui vous permettront de prendre des mesures appropriées :

  • vous constatez l’infiltration de l’eau par la fissure,
  • vous entendez des craquements,
  • vous observez l’apparition de nouvelles fissures sur les murs, Ă  l’extĂ©rieur comme Ă  l’intĂ©rieur de la maison,
  • vous remarquez un Ă©largissement ou un approfondissement des fissures existantes,
  • vous voyez votre enduit de façade qui se morcelle et tombe,
  • vous notez que votre carrelage au sol est cassĂ©, ou bouge.

Le passage d’un expert en bĂątiment est alors souhaitable. Son diagnostic Ă©valuera la soliditĂ© et la stabilitĂ© de l’édifice. L’expert vous apportera des prĂ©conisations sur les travaux Ă  entreprendre pour gommer toute inquiĂ©tude.

Fissures : quelle prise en charge par mon assurance habitation ?

Votre assurance habitation prĂ©voit un certain nombre de garanties dans le cadre du contrat. Elle peut ĂȘtre mobilisĂ©e en cas de fissures causĂ©es par la sĂ©cheresse, mais Ă  une condition : il faut que la sĂ©cheresse ait Ă©tĂ© reconnue comme catastrophe naturelles.

PremiĂšre chose Ă  faire : vous rapprocher de votre mairie. En effet, seules les fissures consĂ©cutives Ă  une catastrophe naturelle ont une chance d’ĂȘtre couvertes par la garantie catastrophe naturelle de votre contrat. Et pour cela, la mairie doit publier un arrĂȘtĂ© qui reconnaĂźt cet Ă©tat de fait.

Comment dĂ©clarer des fissures Ă  l’assurance ?

C’est simple : formalisez votre dĂ©claration dans un courrier envoyĂ© en recommandĂ© avec accusĂ© de rĂ©ception. Et, ajoutez le maximum de justificatifs possible : photos, devis pour la rĂ©paration de fissure, rapport d’expertise.

Veillez Ă  envoyer votre dossier entre 5 et 10 jours aprĂšs la publication de l’arrĂȘtĂ© de catastrophe naturelle.

Quelle prise en charge ?

Si l’état de catastrophe naturelle est reconnu, l’indemnisation des dommages peut ĂȘtre activĂ©e. Vous ne pouvez plus occuper votre logement suite Ă  une tempĂȘte ou un mouvement de terrain ? FRIDAY pourvoit Ă  votre relogement immĂ©diat. L’indemnisation pour les dommages matĂ©riels se fera en deux temps : une provision vous sera versĂ©e dans les deux mois aprĂšs la dĂ©claration de sinistre, puis le solde un mois aprĂšs.

Que faire en cas de fissure sur une maison neuve ?

Une maison neuve, c’est souvent le projet d’une vie. Mais que faire si l’on constate l’apparition de fissures sur la façade de son nouveau chez-soi ? Bonne nouvelle : en tant que propriĂ©taire, vous ĂȘtes couvert par la garantie dĂ©cennale et la garantie de parfait achĂšvement du constructeur.

La premiĂšre dure 10 ans, pĂ©riode pendant laquelle la responsabilitĂ© du maĂźtre d’Ɠuvre peut ĂȘtre engagĂ©e. Comment ? Si vous constatez des malfaçons, de types fissures profondes, sur la construction. Celles-ci nuiront Ă  la soliditĂ© et Ă  la bonne utilisation de l’ouvrage, et le constructeur se doit d'y remĂ©dier.

La seconde offre au propriĂ©taire un dĂ©lai d’un an durant lequel il peut demander la prise en charge du coĂ»t de rĂ©paration des fissures fines et microfissures qui seraient observĂ©es.

DĂ©couverte de fissures aprĂšs achat d’une maison ancienne : quel recours ?

La garantie dĂ©cennale couvre les maisons dont la construction remonte Ă  moins de 10 ans. Mais que faire si l’on achĂšte dans l’ancien, et que l’on observe l’apparition de fissures suite Ă  son acquisition ?

Si vous dĂ©couvrez des fissures graves sur votre bien, vouspouvez vous retourner contre l’ancien propriĂ©tairee de la maison. Vous devrez alors invoquer un prĂ©judice subi au titre des vices cachĂ©s. Ce sera Ă  vous de dĂ©montrer que ce dĂ©faut vous empĂȘche d’utiliser le bien en toute sĂ©curitĂ©, que vous ne l’auriez pas achetĂ© si vous aviez su ou que vous auriez fait une offre moindre que celle que vous avez faite Ă  cause de ce problĂšme. Cette action en justice doit ĂȘtre engagĂ©e dans les deux ans maximum aprĂšs la constatation. Mais il y a une date limite : vous devez entamer la procĂ©dure de vice-cachĂ© dans les 5 ans aprĂšs l’achat de votre bien.

Notre conseil : si vous projetez de rénover un vieux corps de ferme, faites une visite minutieuse des lieux, idéalement avec un expert fissures indépendant.

Il y en existe d'autres vices cachĂ©s comme le caractĂšre inondable d’une maison ou bien encore l’humiditĂ© ou les dĂ©fauts d’étanchĂ©itĂ©. Restez Ă  l’affĂ»t pendant vos visites et aprĂšs l’acquisition de votre bien.

Abonnez-vous Ă  notre Newsletter

Recevez nos trucs et astuces pour vous simplifier la vie et vous sentir bien chez vous !

icĂŽne courrier ouvert

Chez FRIDAY, des dĂ©veloppeurs, des codeurs, des concepteurs UX et des maĂźtres de mĂȘlĂ©e travaillent ensemble avec des actuaires et des experts en sinistres. Nous investissons du temps et de l'Ă©nergie pour rendre votre vie plus facile et sans souci. Nos articles sont lĂ  pour vous aider, mais ils ne se substituent pas aux conseils de professionnels qualifiĂ©s du monde jurique ou mĂȘme immobilier.