Garant de Locataires : les super héros de la location 

Vous êtes locataire et vous vous demandez pourquoi on vous demande un garant ? Ou peut-être êtes-vous un généreux garant, prêt à aider un proche dans sa quête de toit ? Cet article est votre guide pour naviguer dans les eaux agitées de la location !

Le rôle du garant dans la location

Sa mission principale est d’assurer au propriétaire que le loyer sera payé, même si le locataire traverse des turbulences financières. Comment ? Il s'engage à payer le loyer et les charges locatives si, pour une raison ou une autre, le locataire ne peut les assumer. Cet engagement prend la forme d'un acte de cautionnement, un document officiel où le garant met noir sur blanc sa promesse de payer. 

Mais attention : 🚨 être garant, est un engagement sérieux, qui peut durer aussi longtemps que le bail lui-même. Et pour les locataires, avoir un garant, c'est la clé pour débloquer la porte de leur futur logement, surtout s'ils sont jeunes ou n'ont pas encore de solides antécédents financiers. D'ailleurs, pour sécuriser encore plus cette étape, beaucoup se tournent vers une assurance habitation en ligne, un moyen efficace de rassurer tout le monde.

Cautionnement et sécurité pour le propriétaire

Comme évoqué, le cautionnement garantit que le loyer sera versé régulièrement, même si le locataire rencontre des difficultés financières. Mais quel type de cautionnement choisir ? 

  • Il y a le cautionnement simple, où le propriétaire doit d'abord s'adresser au locataire avant de se tourner vers le garant.
  • Puis, il y a le cautionnement solidaire où le propriétaire demande directement au garant de payer si le locataire ne le fait pas.

Pour les propriétaires, c'est aussi une question de confiance. Un bon garant est synonyme d'un locataire fiable. Et pour renforcer cette confiance, beaucoup de propriétaires exigent une assurance appartement en plus, histoire de couvrir tous les fronts. Enfin, n'oublions pas la garantie loyer impayé, une autre forme de protection pour le propriétaire. C'est une assurance spécifique qui couvre les loyers impayés et parfois même les dégradations. 


Processus et documents nécessaires

Pour établir un cautionnement, le locataire et le garant doivent rassembler une série de documents. Cela inclut les justificatifs d'identité, de revenus, et parfois même un extrait de compte bancaire. Pour le garant, c'est l'occasion de prouver sa solvabilité et son engagement envers le locataire. Chaque document a son importance et doit répondre à des critères précis. Par exemple, un justificatif de domicile récent est souvent requis pour prouver que le garant réside bien là où il prétend. 🏡

Ensuite, il y a l'acte de cautionnement. Ce document, rédigé par le propriétaire ou l'agence immobilière, doit être signé par le garant. C'est là que les choses deviennent sérieuses : en signant, le garant s'engage juridiquement à prendre le relais si le locataire ne peut pas payer son loyer. Pour réellement maîtriser le sujet, étudiez la loi Nogal. Elle encadre les relations entre locataires, propriétaires et garants. Et avant de signer quoi que ce soit, il est important de savoir que vérifier chaque clause du bail, pour éviter les mauvaises surprises.


Les impayés de loyer : rôle et engagement du garant

Le rôle du garant dans le cas d'impayés est clair : il doit couvrir le loyer impayé par le locataire. Il doit donc être prêt à intervenir rapidement pour éviter que la situation ne dégénère. Et si le garant ne paie pas ? Le propriétaire se retrouve dans une position inconfortable. Pour se prémunir contre ce risque, certains propriétaires incluent une clause d'abandon de recours contre le locataire dans le bail. Cela signifie que si le locataire ne paie pas, le propriétaire peut se tourner directement vers le garant sans poursuivre le locataire. 


Garant physique vs organisme garant 🤝 vs 🏢

Il existe deux types de garants : le garant physique et l'organisme garant.

  • Le garant physique est souvent un membre de la famille ou un ami proche.
  • D'un autre côté, l'organisme garant (assurance ou banque) offre une garantie plus formelle. Elle est privilégiée lorsque le locataire ne dispose pas d'un garant physique. L'avantage ici est la sécurité et la fiabilité d'une entité établie. Cependant, implique des frais supplémentaires.

Pour les locataires sans garant, il existe la location sans garant, où des dispositifs spécifiques aidant à sécuriser la location. De même, certains locataires optent pour une assurance sous-location pour se couvrir en cas de sous-location non autorisée.


Locataires : comment choisir son garant ?

Premièrement, assurez-vous que votre garant ait une situation financière stable. Un garant solvable, c'est la garantie d'une tranquillité d'esprit pour vous et votre propriétaire. Ensuite, la proximité relationnelle est importante. Un membre de la famille ou un ami proche est plus enclin à vous aider en cas de coup dur. Lors de la signature du bail d'habitation, vérifiez bien les termes liés au garant. Et n'oubliez pas de discuter du dépôt de garantie.

Bon à savoir : 💡 sachez qu'il existe des spécificités en matière de dépôt de garantie pour la location d'un appartement.


Aspects juridiques et administratifs de la location

Une bonne compréhension des aspects légaux et administratifs vous évite bien des tracas.

  • D'abord, avec le bail. Ce document est le cœur de votre relation locative. Il définit les droits et les devoirs de chacun : locataire, propriétaire, et garant. Lisez-le attentivement. Une clause mal comprise peut entraîner des conséquences regrettables.
  • Ensuite, la révision du loyer. Sachez que le loyer peut être révisé annuellement, mais selon des règles bien précises.
  • N'oubliez pas non plus la quittance de loyer, ce petit papier qui prouve que vous avez bien payé votre loyer.
  • Et si vous envisagez de rester longtemps dans le logement, renseignez-vous sur les modalités pour renouveler le bail.


Encadrement des loyers et l'État des lieux

Pour boucler notre tour d'horizon, penchons-nous sur l'encadrement des loyers et l'état des lieux, deux aspects clés de la location. 🗝️

  • 1️⃣ L'encadrement des loyers, c'est un peu le gardien du temple, veillant à ce que les loyers restent raisonnables dans certaines zones tendues. Cela aide à maintenir un marché locatif équilibré et accessible.
  • 2️⃣ Quant à l'état des lieux, c'est le grand moment de vérité entre locataire et propriétaire. Réalisé à l'entrée et à la sortie, il documente l'état du logement et évite bien des malentendus. 

Notre voyage au cœur du rôle du garant de locataires touche à sa fin. 🎉 Que vous soyez locataire, propriétaire ou garant, vous détenez maintenant les clés pour une location sécurisée. N'oubliez pas, choisir un bon garant, c'est comme choisir un bon parapluie : indispensable pour se protéger des intempéries de la vie locative ! 🌂

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez nos trucs et astuces pour vous simplifier la vie et vous sentir bien chez vous !

notification and inbox icon

Chez FRIDAY, des développeurs, des codeurs, des concepteurs UX et des maîtres de mêlée travaillent ensemble avec des actuaires et des experts en sinistres. Nous investissons du temps et de l'énergie pour rendre votre vie plus facile et sans souci. Nos articles sont là pour vous aider, mais ils ne se substituent pas aux conseils de professionnels qualifiés du monde jurique ou même immobilier.